L'entête du site web de l'ENAM

Présentation

La création de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) par le Décret n°231/PRES du 04 décembre 1959, à l’aube de l’indépendance, marque la volonté politique des autorités de la Haute Volta (devenue en 1984 le Burkina Faso) de doter le pays d’une école spécialisée devant soutenir les efforts de mise en place de la nouvelle administration nationale. L’Ecole Nationale d’Administration (ENA), sous cette ancienne appellation, commence à fonctionner dès janvier 1960 et reçoit des stagiaires pour un perfectionnement de six mois en vue de la relève du personnel colonial. Il s’agissait en somme, à l’époque, de parer au plus pressé.

 

Depuis sa création, l’ENAM a fourni en tant que creuset de formation des agents de profils divers à tous les corps d’une jeune administration (Douanes, Police, Justice, Administration générale, Administration économique et financière) ; d’autres filières de formation spécifiques seront ouvertes plus tard (Administration hospitalière, Diplomatie, Administration du travail, Gestion des Services de l’Education Nationale).

Les principaux changements intervenus sont illustrés par les étapes suivantes :

* Par le Décret n° 345/PRES/TFP/ENA du 04 octobre 1966, sa mission générale devient la formation, le perfectionnement des divers personnels à tous les niveaux et la recherche appliquée au développement. Aussi, acquiert-elle le statut d’Etablissement Public à caractère Administratif (EPA), doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière ;

* A partir de 1968, l’école occupe ses locaux définitifs actuels ;

* En fonction des mutations institutionnelles intervenues, la tutelle administrative a été exercée par la Présidence de la République, puis par le Premier Ministère, et finalement par le Ministère chargé de la fonction publique. Ce changement successif d’institution de tutelle est une démarche tendant à permettre un suivi rapproché de ses activités ;

* En 1984, l’école a ouvert une section accueillant les auditeurs de justice et l’ENAM adopte sa dénomination actuelle : l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) ;

* La reprise de la formation du personnel judiciaire est effective en 1993 et celle du personnel de l’administration de la justice en 1996 après une suspension de six années à partir de 1986 ;

* En 1992, une mission sur l’audit de la formation en organisation et gestion publique est commise par le Gouvernement pour contribuer à sa dynamisation et à sa grandeur ;

* La relecture de l’ensemble des programmes offerts est lancée en 1995 en concertation avec les institutions et structures bénéficiaires de ses produits et services ;

* L’ouverture de deux nouvelles filières (Collectivités locales et Gestion des ressources humaines) est décidée en 1999 pour répondre aux besoins en personnel qualifié de ces secteurs ;

* Au cours de la même année 1999, intervient la création d’un Comité Scientifique composé de personnalités de renom en vue de guider sa réflexion et relever le défi de l’excellence ;

* La réhabilitation des infrastructures et la construction de trois salles de classe sont entreprises en 2001 et 2002 ;

* Entre 2002 et 2006, d’autres infrastructures seront réalisées pour étoffer la capacité d’accueil de l’Ecole dont un amphithéâtre à un niveau inauguré en mars 2006.

 

Plus dans cette catégorie :

Aller au haut